Douleur aiguë et procédurale

Selon l’International Association for the Study of Pain (IASP), la douleur est définie comme : “une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable ressemblant à celle associée à une lésion tissulaire réelle ou potentielle".

La douleur est toujours une expérience personnelle qui est influencée à des degrés divers par des facteurs biologiques, psychologiques et sociaux. Même si l'expérience de la douleur change d'une personne à une autre, il est possible de catégoriser les différents types de douleur. 

Il existe plusieurs façons de le faire, mais la plus courante est de différencier la douleur aiguë de la douleur chronique. 

On parle de douleur aiguë lorsqu'une procédure médicale douloureuse est effectuée, comme une suture, le soin d'une plaie, une biopsie, un traitement dentaire, une ponction veineuse, un changement de pansement, etc. 

On parle de douleur chronique lorsqu'une douleur est persistante et compromet votre bien-être, votre niveau fonctionnel et votre qualité de vie : elle peut, par exemple, être le résultat d’une blessure ou d’une infection.

 

Gestion de la douleur liée à une procédure

Pour les patients, une consultation médicale ou une admission à l'hôpital nécessite souvent des examens, des investigations, des traitements ou des procédures qui peuvent induire de la douleur. La douleur liée à une procédure est généralement une douleur aiguë de courte durée que les professionnels de la santé peuvent gérer en utilisant différentes méthodes analgésiques (soulagement de la douleur) qui auront un effet maximal pendant la procédure.

Application des traitements

Les traitements de la douleur peuvent être administrés localement avec des crèmes, des patchs, des infiltrations locales, ou par des voies plus générales telles que les injections orales, veineuses ou par inhalation. Le professionnel de santé donnera le meilleur traitement en fonction des besoins de son patient, en tenant compte de la durée de la procédure, l'évaluation des risques et des bénéfices, la performance de la molécule administrée, et de l'activité du patient après la procédure.

La douleur liée à la procédure diffère-t-elle avec l'âge ?

Les patients de tous âges qui subissent des procédures potentiellement douloureuses doivent bénéficier d'une prise en charge optimale de la douleur avant, pendant et après les procédures.

Peut-on évaluer la douleur procédurale pendant le traitement ?

Il existe plusieurs échelles de douleur. Par exemple, si certaines consistent à évaluer l'intensité de la douleur, d'autres donnent aux patients un moyen de caractériser leur douleur (par exemple la sensation de piqûre ou d'écrasement). Les résultats permettent d'orienter l'intensité de la douleur, de suivre sa progression et de déterminer l'efficacité d'un traitement. Les échelles les plus couramment utilisées sont l'échelle numérique de la douleur chez les adultes et l'échelle des visages chez les enfants. 

 

Vous pouvez également être intéressé par ...

Vous avez besoin de plus d'informations ?

Nous vous proposons plusieurs moyens de nous contacter

Nous écrire

Laissez-nous un message et nous vous répondrons dans les 48 heures (jours ouvrés)

Nous appeler

Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 9h à 17h, appelez notre service clientèle au +32 2 431 73 00

Notre adresse

Avenue du Bourget 44/5, 1130 Bruxelles, Belgique